Vous avez un bien immobilier que vous pensez bientôt mettre en location ? C’est une bonne initiative car cela valorisera votre bien. Mais il existe des risques à minimiser dans une telle entreprise. Un locataire peut par exemple ne pas payer son loyer. Pour éviter les mauvaises surprises, vous pouvez jeter un coup d’œil sur  cette page : https://www.banquesenligne.org/assurance-loyers-impayes/

Comment faire pour assurer ses loyers ? Voilà la question à laquelle nous allons répondre…

L’assurance loyer impayé : la première solution pour les carences de paiement

A moins d’être soi-même propriétaire de son lieu d’habitation, tout le monde sait que payer un loyer, cela coûte assez cher. Dans le cas où un locataire n’arrive pas à honorer ses engagements financiers envers le propriétaire d’un bien immobilier, c’est ce dernier qui pourrait se trouver dans la difficulté. Si vous êtes propriétaire et que vous avez déjà fait face à ce genre de situation, vous êtes surement d’accord avec le fait que c’est très désagréable et que cela peut vous mettre dans le besoin. Il existe un moyen de prévoir qu’un tel drame ne se produise, c’est l’assurance loyer impayé.

Et oui, une assurance loyer impayé permet de percevoir les montants prévus dans le contrat de location dans le cas où le locataire se trouve dans l’impossibilité de payer. Cela se produit généralement quand celui qui loue se trouve dans une difficulté financière imprévue. On peut citer parmi ces difficultés imprévues, le décès du locataire, son infirmité totale ou partielle, sa faillite et bien d’autres situations du genre.

La caution : un moyen de prévoir le non paiement de loyer

Comme vous le savez surement déjà, au tout début d’un contrat de location, une somme doit être versée par le locataire. Cette somme comprend le premier loyer et une seconde partie appelée caution. La caution, qu’est-ce que c’est et à quoi cela sert-il ? Et bien, la réponse est toute simple, elle sert à réparer les dégâts occasionnés par l’occupation des locaux par le locataire au moment de son départ.

Ainsi, en prévision d’un éventuel non paiement de loyer, le propriétaire peut imposer une caution assez élevée, qui permettra entre autres à couvrir ses divers besoins en cas de carence de paiement. Bien évidemment, cela ne permettra certainement pas de tout résoudre, mais au moins, cela aura un effet d’allègement sur l’ensemble des dommages. En effet, une assurance loyer impayé peut dédommager un propriétaire, mais ce n’est pas immédiat et exige de longues procédures qui ne pourront malheureusement pas venir en aide à la victime à temps.

Assurer ses loyers en faisant un bon choix de locataire

Le premier reflexe, si l’on ne veut pas de problème de retard de paiement, c’est de bien choisir les personnes auxquelles on fait louer ses biens immobiliers. Effectivement, un chômeur longue durée aura presque certainement des difficultés à honorer ses engagements financiers à chaque fin du mois. Ce n’est donc pas un bon choix.

D’autre part, des personnes ayant des problèmes familiaux sont aussi en général de mauvais payeurs. Finalement, les contractuels et les travailleurs freelances ont des revenus instables. Ils pourront des fois payer leur loyer à temps, d’autre fois non. Le tout est donc de miser sur des clients au revenu stable. On peut citer parmi ces locataires par exemple, les gens riches, les travailleurs à CDI et les fonctionnaires.

En quelques mots, on peut dire que pour assurer ses loyers, on peut faire appel à plusieurs méthodes. Le plus classique c’est de souscrire à une assurance loyer impayé. Puis il y a aussi la technique de la caution, puis enfin il faut bien choisir ses locataires avant toute signature de contrat. Bien évidemment, il existe d’autres astuces qui permettent d’éviter les problèmes de carence de paiement de loyer.